La grippe et les remèdes naturels

Chaque année, la grippe se manifeste par des épidémies saisonnières régulières dans le monde entier. Les types d’infections varient en intensité au fil des saisons, car les virus qui causent la grippe sont en mutation permanente. Pour la plupart des gens, cependant, un cas de grippe est tout au plus une expérience désagréable. Les symptômes sont généralement les mêmes chaque saison, bien que leur gravité puisse varier. Ces symptômes peuvent facilement être traités par des moyens naturels - voir ci-dessous.

Quelle est la différence entre les épidémies de grippe et les pandémies?

La plupart des pays surveillent de près la saison de la grippe et fournissent régulièrement des rapports sur la grippe, des avertissements et des conseils au public. En effet, si la plupart des cas de grippe sont maîtrisables, les pandémies de grippe les plus graves – qui sont beaucoup plus rares – constituent un problème mondial. C’est pourquoi les organismes de santé essaient d’anticiper ce phénomène avant qu’il ne se produise.

Les pandémies de grippe se produisent généralement environ trois fois par siècle. La pandémie de grippe espagnole en 1918 et, plus récemment, la pandémie de grippe mexicaine en 2009 en sont des exemples. Elles se propagent lorsqu’une nouvelle souche du virus est transmise d’une autre espèce animale à l’homme. Dans ces cas, la grippe peut être très contagieuse, provoquer des symptômes graves ou même causer la mort.

Comment les saisons de la grippe sont-elles SURVEILLÉES dans le monde?

De nombreux pays publient à intervalles réguliers des rapports nationaux sur la saison de la grippe. Le Royaume-Uni publie par exemple un magazine hebdomadaire détaillé sur le nombre de symptômes grippaux signalés dans la pratique médicale. Chaque pays fixe ses propres critères pour ce qu’il considère comme une épidémie, en fonction de la fréquence des symptômes de la grippe pour 100 000 patients.

À titre d’illustration, la saison grippale 2018/2019 a démarré lentement dans toute l’Europe, mais la circulation des virus, en particulier du type A, a rapidement augmenté au début de l’année 2019. Les conditions météorologiques inhabituelles que connaît l’ensemble de l’Europe sont mentionnées comme un facteur important dans le nombre de souches de grippe différentes qui a surpris beaucoup de monde.

Généralement, la gravité de la grippe pendant cette période semblait similaire à celle des années précédentes, où l’on faisait également état de la circulation d’un virus de la grippe A. Les premières études suggèrent que les groupes d’âge plus âgés sont particulièrement exposés, notamment ceux qui vivent dans des maisons de repos et de soins. Cela indique qu’il est particulièrement important de protéger la population âgée face à ce phénomène.

La base de la grippe

Les virus de la grippe se transmettent facilement d’une personne à l’autre. Ils se propagent principalement par le biais de gouttelettes dans l’air lorsque les gens toussent et éternuent. Il est aussi possible d’attraper la grippe au contact des sécrétions virales d’une personne infectée, par exemple lorsque vous serrez la main d’une personne qui a la grippe.

Les symptômes les plus fréquents sont une température élevée ou de la fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires, un écoulement nasal, un nez bouché, un mal de gorge, de la toux et une sensation générale d’être malade. Les patients peuvent présenter tous ces symptômes ou seulement certains d’entre eux. Les symptômes les plus sévères ne durent généralement que quelques jours, mais une toux, un mal de gorge et un écoulement nasal peuvent persister plus longtemps. En général, on se sent assez mal lorsque l’on a la grippe, et il peut s’écouler une semaine environ avant qu’on ne soit complètement remis.

Une fois que l’on est contaminé par un certain virus de la grippe, on est généralement immunisé contre celui-ci une fois guéri. Cependant, comme le virus change d’année en année, l’immunité a tendance à ne durer qu’une seule saison. C’est pourquoi les personnes à qui l’on recommande de se faire vacciner devraient recevoir une injection chaque automne. La propagation des virus peut changer au cours de l’hiver, et la propagation actuelle changera plus que probablement.

Qui court des risques pour sa santé?

Pendant les mois d’hiver, la grippe peut infecter jusqu’à 20 % de la population, selon les virus en circulation. Les personnes qui courent un risque accru d’infection sont les personnes âgées, les femmes enceintes, les jeunes enfants, les personnes dont le système immunitaire est affaibli, ainsi que les personnes souffrant d’une maladie chronique sous-jacente.

Natuurlijke remedies griep

Moyens naturels pour contrôler les symptômes de la grippe

Comme il n’est pas possible de prédire si un virus de la grippe surviendra à une saison particulière ou ce que l’avenir nous réserve, il est utile de découvrir des remèdes naturels qui peuvent aider à contrôler vos symptômes si vous attrapez tout de même la grippe.

Il est bien entendu important de bien manger, de s’hydrater correctement et de se reposer, mais les remèdes naturels suivants apporteront également leur aide à votre traitement contre la grippe:

Miel et citron

Ce traitement naturel ancestral à base de miel, de jus de citron et d’eau chaude est non seulement bon pour le confort thermique et le boost vital de la vitamine C, mais il est également efficace pour soulager les maux de gorge. Aussi le PHYSIOMER® Spray pour la gorge contient du miel. Le miel est un antibactérien naturel qui favorise la guérison. Il tapisse la gorge, apaise les tissus irrités et est donc un antitussif connu depuis longtemps.

Thé à la menthe poivrée

La menthe poivrée contient du menthol, qui aide à fluidifier le mucus et à calmer les maux de gorge. Pour échapper à la cure de miel et de citron, essayez une tasse de thé à la menthe poivrée bien chaud. La menthe poivrée a également des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et antivirales, qui peuvent favoriser la guérison.

Gargarismes à l’eau salée

C’est peut-être le traitement contre la grippe le moins apprécié de tous, mais les gargarismes à l’eau salée sont un remède naturel efficace – à tel point qu’il est souvent recommandé par les médecins. Il suffit de dissoudre du sel dans de l’eau chaude et de se gargariser pour tuer les bactéries présentes dans la gorge et éliminer les sécrétions désagréables. Au plus fort de la grippe, essayez de le faire toutes les trois heures.

Spray pour le nez naturel

Le lavage du nez est une excellente méthode pour nettoyer et calmer rapidement un nez bouché – et c’est aussi beaucoup plus agréable que de se gargariser avec de l’eau salée. Un spray pour le nez est une aide idéale, mais ils ne se valent pas tous. Certains sprays pour le nez du marché contiennent des produits chimiques agressifs qui endommagent la membrane nasale. PHYSIOMER® est toutefois un spray pour le nez 100 % naturel, fabriqué à partir d’eau de mer pure de la baie de Saint-Malo en France. La gamme de produits cliniquement prouvés nettoie, hydrate et purifie naturellement les voies nasales, ce qui en fait des produits parfaits pour toute la fa®mille.

Parcourez toute la gamme PHYSIOMER® pour adultes et enfants pour trouver la solution qui vous convient le mieux

PHYSIOMER®, tous les bienfaits de l'eau de mer pour mieux respirer