Traiter le rhume et la rhinopharyngite


Qu’est-ce que le rhume ?

Le rhume, ou rhinite, est une infection des fosses nasales provoquées par une multitude de virus dont la plupart appartiennent aux familles des rhinovirus et des coronavirus. C’est une maladie très courante en hiver. Alors que les adultes ne contractent que 2 à 3 rhumes par an, les enfants en contractent jusqu’à 6 et les bébés 10(1). Cette différence s’explique en partie parce que le système immunitaire des adultes, mature, neutralise ces virus. Chez l’enfant, dont le système immunitaire est encore en formation, ces virus ne sont pas toujours éliminés et provoquent donc le rhume. En plus d’un système immunitaire moins efficace, les enfants sont plus susceptibles aux rhumes car l’école est un lieu où les virus se propagent facilement entre enfants. Le jeu et les autres activités communes sont autant de sources de contagion.
Mais le rhume reste une infection bénigne qui guérit spontanément en 5 à 7 jours en moyenne.
 

Les symptômes du rhume

Deux à trois jours après l’infection par le virus, les premiers signes du rhume apparaissent. En général c’est le mal de gorge, les éternuements et la congestion nasale qui sont les premiers indicateurs. Le nez qui coule (rhinorrhée) vient s’y ajouter rapidement avec parfois une légère fièvre ou de légers maux de tête. L’écoulement nasal clair peut changer d’aspect ou de couleur en cas de surinfection bactérienne même si ce n’est pas systématique. Votre enfant peut également présenter une toux voire des bronches qui sifflent, notamment s’il souffre d’asthme.
Le rhume est assez facilement distinguable d’un épisode grippal qui survient à la même période de l’année. En cas de grippe, la fatigue, la fièvre, les maux de tête sont plus intenses. De plus votre enfant se plaindra de douleurs musculaires qui ne sont pas observées, ou alors très légères, en cas de rhume. Les rhumes peuvent également ressembler à des épisodes de rhinite allergique. Mais dans ce cas les symptômes s’étalent sur plusieurs semaines et votre enfant ne présentera que rarement de la fièvre ou de la toux. En cas de doute ou si le rhume de votre enfant paraît s’éterniser, une visite chez votre médecin permettra d’établir un diagnostic. De même une fièvre élevée, des douleurs persistantes aux oreilles, au niveau du visage ou une respiration difficile nécessitent une consultation. Ce sont souvent des signes de complications du rhume qui requièrent parfois un traitement particulier.
 

Pourquoi et comment traiter le rhume de l’enfant ?

C’est habituellement une maladie bénigne qui guérit spontanément en une semaine en moyenne.
Il n’existe pas de traitement pour le rhume à proprement parler. Les antibiotiques ne sont pas indiqués car ils n’ont aucun effet sur les virus causant le rhume. D’autres médicaments pourront être prescrits à votre enfant pour atténuer les symptômes du rhume. La fièvre et les maux de tête sont habituellement soulagés par du paracétamol. Les décongestionnants topiques (décongestionnants à usage nasal) ne peuvent utilisés chez les enfants de moins de 7 ans en raison de leurs effets secondaires parfois graves (sauf pour les décongestionnants nasaux à base d’oxymétazoline et de xylométazoline). Lorsqu’ils sont utilisés chez des adultes, il est également utile de prendre des précautions. On recommande généralement d’utiliser une solution saline pour nettoyer le nez avant d’avoir recours à un décongestionnant nasal topique. La durée d’utilisation de tous les décongestionnants topiques nasaux doit être la plus courte possible (maximum 5 jours) (2). Si le rhume de votre enfant est accompagné d’une toux, ne cherchez pas à la réduire à tout prix sans avis de votre médecin: elle lui permet d’évacuer les sécrétions et de limiter la propagation du rhume vers les bronches.
D’autres mesures simples peuvent aider à soulager le rhume et accélérer sa guérison :

  • Le repos de votre enfant est important. Il aidera son système immunitaire à combattre les virus.
  • Assurez-vous que votre enfant boit suffisamment pour éviter la déshydratation.
  • Maintenir une bonne humidité dans sa chambre pour prévenir la sécheresse de la muqueuse nasale.
  • Evitez les lieux enfumés. Le tabagisme passif affaiblit la muqueuse nasale et rend votre enfant plus susceptible au rhume et à ses complications(3).
  • S’assurer que votre enfant se mouche bien est primordial.
 

Le lavage nasal avec Physiomer, un allié efficace dans le traitement du rhume

Les comités experts(4) recommandent le lavage nasal avec une solution saline en cas de rhume ou d’autres infections des voies respiratoires hautes. Contrairement à d’autres dispositifs, le lavage nasal avec PHYSIOMER a l’avantage d’être simple, stérile et pratique pour que votre enfant puisse assurer, même seul, une bonne hygiène nasale. PHYSIOMER agit sur plusieurs plans :

  • En humidifiant les fosses nasales, il hydrate les sécrétions et facilite leur évacuation. Le nez ainsi dégagé, la respiration de votre enfant est facilitée.
  • En augmentant le battement des cils à la surface des cellules nasales(5,6), il diminue le contact des virus avec la muqueuse et limite ainsi leurs effets.
  • La solution d’eau de mer PHYSIOMER possède un effet anti-inflammatoire intéressant dans le cadre du rhume. On sait que certains effets du rhume ne sont pas dus au virus en lui-même mais à la réaction qu’il provoque. PHYSIOMER permet de limiter cette inflammation(7).
  • L’ajout d’huile essentielle d’eucalyptus antimicrobienne(8) confère à PHYSIOMER Eucalyptus des propriétés antivirales testées sur le virus Parainfluenza 3(9), un des virus du rhume.
 
L’effet de PHYSIOMER en prévention et en traitement du rhume et de ses complications a été étudié auprès de 390 enfants(10). Utilisé en relais des traitements du rhume et de la rhinopharyngite, PHYSIOMER Soft:

  • Diminue significativement la sévérité des symptômes du rhume (écoulement nasal, congestion nasale et maux de gorge) et accélère leur résolution :
  • Améliore la respiration de 45%.
  • Réduit la consommation de médicaments
  • Pour les enfants de 6 ans et plus, PHYSIOMER Eucalyptus permet de décongestionner le nez en 3 minutes(11). 54% des utilisateurs estiment que PHYSIOMER Eucalyptus est plus efficace que leur décongestionnant habituel.

Même si le rhume reste une maladie bénigne, l’utilisation de PHYSIOMER vous permet de soulager plus rapidement votre enfant de son rhume pour qu’il retrouve son confort et ses activités. PHYSIOMER Soft c’est une solution sûre et efficace pour aider à traiter le rhume de votre enfant. Il peut être complété chez l’enfant de plus de 6 ans par Physiomer Eucalyptus pour une décongestion rapide et un effet antiviral.

 


Bibliographie
(1) Recommandations Vidal : rhinopharyngite aiguë de l'enfant, juillet 2009
(2) Recommandation de l'AFMPS.be.
(3)  Sopori M. Effects of cigarette smoke on the immune system. Nat Rev Immunol 2002,2:372-377.
(4) Fokkens WJ, Lund VJ, Mullol J, Bachert C, Alobid I, Baroody F, et al. European Position Paper on Rhinosinusitis and Nasal Polyps 2012. Rhinol Suppl 2012:3 p preceding table of contents, 1-298.
(5)  Inserm U314, Laboratoires Goëmar ; Etude de l’effet de Physiomer sur les propriétés de surface, la fonction de transport du mucus respiratoire et l’activité ciliaire ; 1998 ; Preliminary report
(6) INSERM UMRS 903, Laboratoire de la Mer.  Etude de l’effet des solutions Laboratoire de la Mer sur les fonctionnalités de l’épithelium respiratoire, 2013, Rapport final.
(7) Tabary O, Muselet C, Miesch MC, Yvin JC, Clement A, Jacquot J. Reduction of chemokine IL-8 and RANTES expression in human bronchial epithelial cells by a sea-water derived saline through inhibited nuclear factor-kappaB activation. Biochem Biophys Res Commun 2003,309:310-316.
(8) Cermelli C, Fabio A, Fabio G, Quaglio P ; Effect of Eucalyptus Essential Oil on respiratory bacteria and viruses ; 2008 ; Curr. Microbiol. ; vol 56 ; pp 89-92
(9) Dumey N ; Evaluation based on French standard EN 14476 (January 2007) antiseptics and disinfectants used at liquid state, water miscible. Virucidal activity evaluation towards viruses of vertebrates ; 2011 ; Test report 657/01/EN 14476-37/01 ; Texcell ; p 1-11
(10) Slapak I, Skoupa J, Strnad P, Hornik P. Efficacy of isotonic nasal wash (seawater) in the treatment and prevention of rhinitis in children. Arch Otolaryngol Head Neck Surg 2008,134:67-74.
(11) Skoupa J ; Clinical study conducted with Physiomer Eucalyptus among 94 patients suffering from naso-pharyngitis and acute sinusitis ; 2011 ; Unpublished report (pilot trial)