Laver le nez de bébé, un réflexe à adopter

 

Le lavage nasal, un geste primordial pour son confort

Les causes d’obstruction nasale chez bébé sont variées. Un mucus trop sec qui stagne
dansLavage du nez du bébé avec un spray nasal les fosses nasales, une infection qui va augmenter la production de mucus et boucher son petit nez, et bébé est vite gêné dans sa respiration. Pédiatres et spécialistes recommandent le lavage nasal pour pallier à ces soucis.

Il agit à plusieurs niveaux :

  • En humidifiant la cavité nasale, il fluidifie les sécrétions nasales et facilite donc l’évacuation naturelle du mucus ;
  • Il augmente le battement des petits cils à la surface des cellules nasales(1)(2). Ces cils battent en harmonie pour évacuer le mucus vers l’estomac où il sera détruit. PHYSIOMER favorise ainsi l’évacuation du mucus chargé des impuretés et pathogènes potentiels.
Ces actions physiques concourent à diminuer le contact des pathogènes et autres irritants avec la muqueuse nasale.
Mais le lavage nasal, ce n’est pas qu’une action physique. Quand la muqueuse subit une infection, une inflammation s’installe au niveau du nez. Elle sert normalement à éliminer les micro-organismes. Mais souvent cette inflammation s’emballe un peu et va créer des dommages à la muqueuse et parfois amplifier la congestion nasale.

Dans ce cadre le lavage nasal avec PHYSIOMER permet :

  • De diminuer certains des acteurs de cette inflammation(3) ;
  • D’aider les cellules à réparer les dommages subis(4)(1)(2).
 

Physiomer une solution douce pour son petit nez bouché

Tous les parents qui ont déjà pratiqué des instillations de sérum physiologique dans le nez de leur bébé savent qu’il y est très réticent.
Pleurs, agitation,résistance transforment ce geste qui doit l’aider en une véritable bataille Embout confort Physiomer.
PHYSIOMER Baby Spray a été spécialement conçu pour aider bébé à l’accepter. Sa formule naturelle, 100% eau de mer, avec une teneur en sel très réduite, ne contient aucun produit chimique ou conservateur qui pourrait irriter son nez délicat. Unique à PHYSIOMER, l’embout Confort, tout doux, est complété par une collerette de sécurité pour limiter les sensations désagréables pour bébé. L’eau de mer est vaporisée à température ambiante en une fine pluie pour ne pas le surprendre. Enfin son flacon incassable et utilisable dans toutes les positions rend le lavage nasal de bébé confortable et flexible. Fini les chagrins !


Physiomer, une solution hygiénique.

Sans conservateurs, le PHYSIOMER Baby Spray a été spécialement étudié pour offrir une garantie de stérilité même en utilisation intermittente. Le Mouche Bébé PHYSIOMER quant à lui est entièrement lavable et réutilisable. Les sécrétions aspirées sont piégées dans les filtres protecteurs à usage unique et garantissent une hygiène maximale.
 

Physiomer, un geste de tous les jours

Le lavage nasal est un geste reconnu pour combattre l’obstruction nasale de bébé. L’utilisation du mouche-bébé en complément est recommandée par les experts pédiatriques, notamment dans le cas de bronchiolite(5) ou pour désobstruer le nez de bébé avant le repas pour qu’il s’alimente correctement(6). L’embout ultra-souple du Mouche Bébé PHYSIOMER s’adapte au nez de bébé pour un grand confort d’utilisation.

  • En prévention du rhume et de ses complications ORL, le lavage nasal avec PHYSIOMER divise par 2 l'incidence du rhume et de 75% le risque de complications ORL (otite et bronchiolite)(7).
  • Quand le rhume s’est installé, le lavage nasal diminue ses symptômes et l’écoulement nasal qu’il provoque. Il améliore la respiration de 45%(7). Utilisé conjointement au mouche-bébé, le lavage nasal diminue la respiration orale (-78%), bruyante (-73%) et le sifflement des bronches (-82%)(8).
  • Dernier avantage et non des moindres, le lavage nasal avec PHYSIOMER permet de diminuer significativement l’utilisation des médicaments(7).


La gamme PHYSIOMER Baby facilite le lavage nasal de bébé et en fait un geste simple, efficace, sûr et sans effets secondaires.
Utilisé régulièrement en prévention et en relais des traitements du rhume et des infections respiratoires,
c’est une solution efficace pour limiter l’inconfort de bébé.

 


Bibliographie
(1) Inserm U314, Laboratoires Goëmar ; Etude de l’effet de Physiomer sur les propriétés de surface, la fonction de transport du mucus respiratoire et l’activité ciliaire ; 1998 ; Preliminary report
(2) INSERM UMRS 903, Laboratoire de la Mer.  Etude de l’effet des solutions Laboratoire de la Mer sur les fonctionnalités de l’épithelium respiratoire, 2013, Rapport final
(3) Tabary O, Muselet C, Miesch MC, Yvin JC, Clement A, Jacquot J. Reduction of chemokine IL-8 and RANTES expression in human bronchial epithelial cells by a sea-water derived saline through inhibited nuclear factor-kappaB activation. Biochem Biophys Res Commun 2003,309:310-316.
(4) Traissac L, Bordenave L, Bareille R, Bacquey C, Courtes C. Etude in vitro de l'action des dérivés de l'eau de mer sur la muquese respiratoire. Revue officielle de la Société Française d'ORL 1995,32:43-49.
(5) Scottish Intercollegiate Guidelines Network - SIGN. Bronchiolitis in children. A national clinical guideline. In; 2006.
(6) Cincinnati children's hospital medical center. Evidence-based clinical practice guideline. In.
(7) Slapak I, Skoupa J, Strnad P, Hornik P. Efficacy of isotonic nasal wash (seawater) in the treatment and prevention of rhinitis in children. Arch Otolaryngol Head Neck Surg 2008,134:67-74.
(8) Casati M, Picca M, Marinello R, Quartarone G. Safety of use, efficacy and degree of parental satisfaction with the nasal aspirator Narhinel in the treatment of nasal congestion in babies. Minerva Pediatr 2007,59:315-325.